Imams républicains de service !?

Publié le 20 Novembre 2015

"J'espère ne pas tomber ce vendredi sur une mosquée qui nous parlera des attentats du 13 novembre car le vase est plein & une goutte supplémentaire serait malvenue.
 
J'aurai aimé que les musulmans soient unis & que leur prêches unifiés abordent unanimement les grandes causes de la Oumma...mais pas sous la pression des autorités & l'ambiance suffocante imposée par les médias...
 
J'aurai aimé également que les khotba soient unifiées pour aborder tous les malheurs de la Oumma causés par l'occident atlantiste, la Russie & les sionistes...
 
J'aurai aimé que les prêches unifiés parlent des tyrans qui divisent la Oumma & constituent la source de tous les maux ...
 
J'airai aimé que l'unité soit, également, pour dénoncer l'islamophobie étatique, les lois discriminatoires, les partis racistes & la discrimination dont font l'objet les musulmans de ce pays...
 
J'aurai aimé que nos imams soient unis pour dénoncer le sionisme & la judaïsation exponentielle d'Al quds...
 
J'aurai aimé que les mosquées jouent leur rôle dans l'unité de la Oumma contre le nationalisme blédard & qu'elle coupent le cordon avec les ambassade des pays d'origines de ceux qui s'emparent de l’administration des mosquées...
 
J'aurai aimé que les responsables des mosquées protestent contre la domination des médias en France par les sionistes islamophobes ...
& enfin ...
 
J'aurai aimé qu'on rappelle que ces terroristes sont des égarés mais qui restent des musulmans qui doivent susciter compréhension, compassion & invocations pour qu'Allah les guide...."
 
AME

Rédigé par AME.

Repost 0
Commenter cet article

Le message de l'Islam 20/11/2015 09:27

France : Une formation des imams à la laïcité pour favoriser un « islam modéré »
12/09/2012


Vendredi dernier, le préfet de la région Rhône-Alpes, Jean-François Carenco a annoncé le lancement du projet « Interculturalité, laïcité et diversité », pour la formation des cadres musulmans et non musulmans. D'après le Conseil français du culte musulman [CFCM], ce projet tombe à pic pour les imams de France.

Deux formations seront ouvertes dès octobre prochain à l’Université de Lyon. La première sera axée sur la laïcité et la République et est destinée aux cadres religieux musulmans [imams, aumôniers, responsables associatifs musulmans]. La seconde qui cible les fonctionnaires non musulmans portera sur la religion, la liberté religieuse et l'islam, tel qu'annoncé, vendredi dernier par le préfet de la région Rhône-Alpes, Jean-François Carenco.

Ce projet voit le jour dans le cadre d'une collaboration entre l'Université de Lyon-III, l'Institut catholique de Lyon et l'Institut de civilisation musulmane. Coût prévisionnel : 120.000 euros que la préfecture subventionnera à hauteur de plus de 80.000 €. « Hamdoulilah ! On a réussi, on a le budget, on a l’argent ! », s’exclame joyeux, Benaïssa Chana, président régional du Conseil français du culte musulman dans les Rhône-Alpes, l’un des initiateurs du projet contacté par Yabiladi.

« La plupart des imams ignorent tout en ce qui concerne la laïcité, le vivre ensemble … », confie M. Chana, « Un grand nombre d’entre eux viennent du 'bled'. Je crois que cette formation va beaucoup leur apporter », a-t-il ajouté. Son souhait est que « les imams comprennent la société française », pour qu’il y ait en France « un islam de modération et de vertu ». Près d'une quarantaine d'imams et d'aumôniers auraient déjà fait part de leur intérêt pour la formation dont les cours débuteront en janvier 2013.

Pour rappel, des projets presque similaires ont été lancés à Paris en 2008 et Strasbourg en 2011, mais n’ont pas eu un franc succès. Pour Jean-François Carenco, « les tentatives parisiennes étaient trop axées sur la religion ». Ce qui expliquerait l’accent mis sur la laïcité dans le projet lyonnais. Mais que poursuit-on finalement ?

Le dossier de cette formation est discuté depuis la prise de fonction de M. Chana en juin 2011. Et c’est après plus d’un an qu’il est accepté. Etait-ce le temps de concocter un modèle sur mesure qui mettrait en avant la laïcité ?

Si le lancement de la formation des imams réjouit tant les religieux et les responsables de la région, d’autres voient en cette nouvelle dynamique de l’encouragement au « vivre ensemble », un moyen subtil de l’Etat de s’immiscer dans la vie religieuse musulmane. C’est du moins l’avis de Stéphanie Le Bars, journaliste chez Le Monde, dans son article intitulé « Nouvelle tentative pour former des ‘imams républicains’ ».

AME 20/11/2015 08:45

Pensée unique quand tu nous tiens !
UN PRÊCHE UNIQUE POUR 2500 MOSQUÉE ! VENDREDI PROCHAIN
Au de là de la condamnation de tous les terrorismes que les imams devaient
condamner sans ménage, je trouve que l'appel à un prêche unifié dans plus de 2500 mosquée en France, est une atteinte au libre choix du musulman en ce qui concerne l'approche, l’appréciation & la réaction de ce qui se passe en France.
Il s'agit d'un formatage, aussi grave que celui que les extrémistes utilisent pour donner leur version tordu de la lecture des textes islamiques.
Ni excès ni laxisme svp, chers responsables.